Vidéos - THOMERY AUTREMENT

REPORTAGE FRANCE3 SUR LE PÔLE SANTE A THOMERY

REPORTAGE FRANCE3 SUR LE PÔLE SANTE A THOMERY Devant les déserts médicaux, notre maire de Thomery explique devant les caméras de France3 sa recette. Voici l'extrait diffusé le 25 mai 2017 au JT IDF; Si vous avez manqué le reportage, vous pouvez le voir et le revoir;. N'hésitez pas à nouslaisser vos réactions, avis, commentaires.                                             Bonne St Patouillat !!!

Visite du musée Rosa Bonheur à Thomery

L'atelier-musée Rosa Bonheur (1822-1899) à By-Thomery.

Située en bordure de la forêt de Fontainebleau, en haut des collines quadrillées par des murs sur lesquels mûrissait le raisin qui fit la renommée de Thomery, cette demeure séduisit Rosa Bonheur par son calme, son isolement, sa proximité de la forêt, où vivaient tant d'animaux que cette artiste illustra dans ces oeuvres.
Les origines du château de By remontent au XVème siècle : rendez-vous de chasse, et demeure d'un Officier de la Cour de Fontainebleau, l'Officier de Bigre qui avait la charge des "abeilles du Roy" - il fut ensuite la résidence de Henry de Bye, Commandeur de l'Ordre de St Jean de Latran. Pendant la Guerre de 30 ans, le Commandant d'un régiment écossais stationné à Fontainebleau, David de Bick, y séjourna. Au XVIIème siècle, les de Quesnoy, Seigneur de Bick, et de Veneux, habitèrent cette demeure, puis les Leleu leur succédèrent. Leurs neveux vendirent le château à Mr Fabre, qui le céda, en 1859, à Rosa Bonheur. Elle avait 37 ans, et était au faîte de sa gloire.
La vie parisienne mondaine et agitée ne convenait pas au caractère indépendant, et un peu farouche, de l'artiste, ni ne lui laissait assez de temps pour travailler. Comme elle le disait elle-même, Rosa Bonheur souhaitait "s'en aller aux oiseaux", c'est-à-dire se retirer loin et des bruits de Paris, pour se replonger dans la nature. Des transformations intérieures furent nécessaires pour rendre la maison confortable. Mais, peintre animalier, Rosa Bonheur avait besoin de modèles. Déjà, à Paris, elle possédait de nombreux animaux. A By, elle fit aménager dans le parc des cabanes et des enclos pour ces moutons, cerfs, isards, chevaux, etc... Plus tard, elle eut même deux jeunes lions, et une cage spéciale fut installée. L'aménagement le plus important fut la construction d'un vaste atelier, au-dessus des communs. Réalisé dans le style de l'époque, l'aspect "moderne" de ce bâtiment - en surélévation - et de sa liaison avec la maison, heurte l'harmonie architecturale de l'ensemble. Aujourd'hui, l'intérêt principal de cette construction est qu'elle est le reflet exacte de ce qu'était - au XIXème siècle - l'atelier d'un peintre de grand renom.
L'extérieur a été restauré dans son état exact d'origine ; l'intérieur, où l'influence de Viollet le Duc est sensible dans la décoration, est tel qu'il existait du vivant de l'artiste, telle que l'Impératrice Eugénie le découvrit en 1865, lorsqu'elle y décora Rosa Bonheur de la Légion d' Honneur. Elle fut la première femme peinture honorée de cette distinction.
Vers la fin de sa vie, Rosa Bonheur se lia d'amitié avec une jeune femme peintre américaine, Miss Anna Klumpke. Celle-ci portraitiste, était venue à By pour peindre son portrait. Elle séjourna plusieurs fois au village, puis devint la confidente de l'artiste, et habita à By.
Les obsèques de Rosa Bonheur ont été célébrées en l'église Saint-Amand de
Thomery le 29 Mai 1899 avec la participation de la maîtrise de Saint-Louis en L'île Paris.
Après la mort de Rosa Bonheur, Miss Anna Klumpke conserva le château de By, écrivit un livre sur la vie de l'artiste en s'appuyant sur les récits et souvenirs que lui avait raconté Rosa Bonheur, et transforma une pièce de la maison en musée.
Les obsèques de Rosa Bonheur ont été célébrées en l'église Saint-Amand de

Le site des Amis de Rosa Bonheur à Thomery :
http://www.amisderosabonheur.asso.fr/

Thomery autrefois

Thomery autrefois: Cette vidéo regroupe les cartes postales ou vieilles photos de la première moitié du 20ème siècle, de thomery et des ses lieux que chacun habite ou s'y promène.